Animamour

Forum de rencontres amicales et amoureuses pour les passionnés d'animaux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 explications -arguments des omnivores

Aller en bas 
AuteurMessage
tendresse



Féminin Nombre de messages : 35
Age : 55
Localisation : sarthe
Nombre d'animaux : 34
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: explications -arguments des omnivores   Ven 22 Aoû - 15:27

les omnivores pensent que les vg se nourrissent de salades, de carootes et argument le fait que nous sommes carencés alors voila :

Les protéines

Quantité de protéines :

La viande contient 18 g de protéines (pour 100 g de viande).

Les céréales (= le riz, le blé, la quinoa, le maïs...) contiennent environ 12 g de protéines (pour 100 g), les légumineuses (= les lentilles, les pois chiches, le soja...) contiennent de 27 à 38 g de protéines.

Les légumineuses contiennent jusquà deux fois plus de protéines que la viande. Lorsquon associe dans la journée des céréales et des légumineuses, l apport en protéines est tout à fait correct.

Il faut plutôt veiller à ne pas manger trop de légumineuses, car un excès de protéines oblige le foie à désaminer lexcès de protéines, ce qui va fatiguer le corps, des réactions de lourdeur après le repas sont alors possibles.

Deux cuillérées à soupe de lentilles sur un plat de riz ou de pâtes sont tout à fait suffisantes.

Les acides aminés essentiels non synthétisables par l organisme sont tous présents lors de l association journalière de céréales+légumineuses.

Les protéines issues des végétaux sont très bien assimilées.

Le calcium

Le calcium qui est contenu dans les végétaux est parfaitement assimilable. Une ration alimentaire constituée de céréales, de pommes de terre, de légumineuses, de légumes, de fruits et doléagineux contient tout le calcium nécessaire.

Les asiatiques, par tradition, ne mangent pas de produits laitiers, or, leurs os sont en meilleur état que dans les pays où lon mange de grandes quantités de produits laitiers.

En Occident, on consomme dénormes quantités de produits laitiers, ce qui nempêche pas en France les 300 000 fractures annuelles dues à lostéoporose, dont 50 000 fractures du col du fémur.

Une étude américaine a comparé, chez des femmes à l âge de la ménopause, l ostéo-densitométrie osseuse et la quantité de protéines d origine animale ou d origine végétale consommées. Cette étude montre que plus les femmes ont mangé de protéines d origine animale, moins bonne est leur ostéo-densitométrie osseuse. Plus les femmes ont mangé de protéines dorigine végétale, meilleure est leur ostéo-densitométrie osseuse.


Cette étude américaine conseille donc de diminuer la ration de protéines d origine animale et d augmenter la ration de protéines dorigine végétale pour diminuer la perte osseuse au niveau du col fémoral et donc le risque de fractures.


Plus on mange de produits d origine animale, plus on se déminéralise

Le fer

Le fer non héminique présent dans les végétaux est moins bien absorbé que le fer héminique présent dans la viande.

Cependant, des femmes ayant présenté une baisse de fer à cause de règles hémorragiques, ont retrouvé une quantité de fer normale avec une alimentation exclusivement constituée de végétaux.

Une alimentation végétalienne est également capable de corriger une maladie où il existe un déficit en fer par malabsorption (la maladie coeliaque), en corrigeant l origine auto immune de la maladie, le fer remontant ensuite sans problèmes.

Conclusion : l absorption du fer dorigine végétale est donc suffisante non seulement pour maintenir une quantité normale de fer dans le corps, mais également pour rétablir une ferritinémie normale en cas de besoin.

Lorsqu on exclut tout apport d origine animale de l alimentation, le fer présent dans les végétaux peut parvenir à réguler une maladie où il existe un excès de fer dans le corps (lhémochromatose). Le fer d origine végétale est donc capable de corriger l emballement que la consommation du fer d origine animale avait entraîné.


Conclusion : ce "défaut" dabsorption du fer dorigine végétale est donc, en fait, une qualité. Cette "qualité" du fer d origine animale est donc, en réalité, un défaut.

CONSEILS
Les produits laitiers sont pourvoyeurs d asthme (l'asthme a augmenté de 150% ces 15 dernières années !...), deczéma, de psoriasis, dacné..., ce sont de très bons destructeurs articulaires, ils favorisent le développement du cancer du sein (au Japon où ce cancer était inexistant, la courbe de croissance du cancer du sein suit la courbe de croissance de la consommation des produits laitiers), du cancer des ovaires, du cancer de la prostate, du diabète de type 1...





Les oeufs sont des bombes de cholestérol, et ne favoriseront pas la baisse de votre cholestérol, mais plutôt la vente des produits anti-cholestérol.

Évitez de manger trop de fruits et de légumes crus, surtout si vous souffrez de rhumes, de bronchites, de diarrhées, de ballonnements abdominaux, ou bien de douleurs rhumatismales.


Ces maladies sont des "maladies du froid". Un excès de légumes et de fruits crus, aliments refroidissants, tendra à les exacerber.


Si on donne à une personne, atteinte de polyarthrite rhumatoïde, une alimentation végétalienne comportant des quantités importantes de légumes ou de fruits crus (bien acides, comme les oranges, pamplemousses, kiwis, car "riches en vitamine C", donc encore plus refroidissants), on risque de voir cette personne souffrir plus quauparavant, et préférer reprendre sa nourriture antérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tendresse



Féminin Nombre de messages : 35
Age : 55
Localisation : sarthe
Nombre d'animaux : 34
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: explications -arguments des omnivores   Ven 22 Aoû - 15:38

Les produits animaux induisent une insulino-résistance que le pancréas compense par une sécrétion accrue
d'insuline. Cet hyperinsulinisme transforme les sucres en graisses et favorise leur mise en réserve, d'où l'excès de
poids, le diabète, l'athérosclérose, l'hypertension artérielle. Jambon + Yaourt + Sucre favorisent ce type de maladies

Les légumineuses peuvent provoquer des gaz lorsqu'elles nourrissent les bactéries pathogènes qui pullulent dans
l'intestin d'un omnivore. Mais lorsqu'on écarte de son alimentation les produits animaux qui sont à l'origine du
développement des bactéries pathogènes, les légumineuses ne provoqueront plus aucune apparition de gaz.

En médecine chinoise, les maladies infectieuses (bronchite, sinusite...), les diarrhées, les douleurs rhumatismales
sont des maladies dues au « Froid-Humidité ». La consommation en excès d'un aliment refroidissant (légumes crus,
fruits crus), aggravera donc ces maladies.
Manger une orange crue, un kiwi pour la vitamine C qu'ils contiennent lorsqu'on souffre d'une angine, tendra à
aggraver la maladie. Par contre, la vitamine C en tablettes n'aggravera pas. Donc, en cas d'infections, de diarrhées,

Le sucre provoque la libération d'insuline, ce qui inhibe la destruction des graisses, augmente les triglycérides,
diminue le HDL-cholestérol (le « bon » cholestérol), ce qui favorise l'athérosclérose. Les fortes consommations
actuelles de sucre et de graisses saturées animales expliquent le nombre croissant d'infarctus du myocarde que l'on
observe chez de jeunes adultes de 25-30 ans.
Le miel est très allergisant, il favorise, entre autres allergies, l'eczéma. Le remplacer par le sucre de canne complet

L'excès de sel favorise l'hypertension artérielle, les fuites de calcium.
. On ajoutera environ 4% d'oléagineux : amandes, noix, noisettes, noix de cajou, sésame, lin, tournesol, graines de
courge... En cas d'allergies (rhume des foins...) limiter la quantité d'huiles utilisée. On utilisera :
- des huiles contenant des acides gras mono-insaturés (acide oléique) : huile d'olive, d'arachide.
- des huiles contenant des acides gras bi-insaturés (acide linoléique) : huile de sésame, carthame, tournesol...
- des huiles contenant des acides gras tri-insaturés (dits oméga 3 ou acide alpha-linolénique) : huile de soja (6,8%),
de colza
(10%), de noix (12%), de chanvre (19%), de cameline (50%), de lin (50%). Deux cuillérées à café d'huile par repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
explications -arguments des omnivores
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Explications
» Quelques explications sur les causes des séismes et tsunami au japon
» Faut-il obliger les détenus à travailler en prison?
» Explications sur l'affiche de Mobilisation Générale
» Les boutonnières ( ...simples ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animamour :: BAZAR :: Philosophie de vie :: Végéta*isme-
Sauter vers: